+41 21 966 81 81

Lifting des bras à Montreux

Le lifting des bras est une intervention liée à la chirurgie esthétique de la silhouette.

Avec le temps ou à la suite d’un amaigrissement important, la peau de l’intérieur des bras et des cuisses présente un relâchement plus ou moins disgracieux. Dans les cas débutants, avec une peau élastique, on peut pratiquer une simple liposuccion en espérant que la rétraction postopératoire contribuera à la beauté des résultats. Dans le cas de relâchement important, un lifting, avec résection de la peau en excès, devient nécessaire.

La peau de la face interne de bras et/ou des cuisses est très « sollicitée » dans les mouvements et les amaigrissements à répétition, ce qui explique que le nombre de ptoses cutanées (non justiciables d’une aspiration isolée) est plus grand que les hypertrophies graisseuses simples. Lorsqu’il existe un relâchement de la peau à ce niveau, une lipoaspiration isolée ne peut suffire, et seule une remise en tension cutanée est susceptible de corriger le défaut : c’est le lifting brachial ou lifting de la face interne de bras. L’intervention a alors pour but de réaliser l’ablation de l’excédent de peau, de réduire l’infiltration graisseuse sous-jacente et de redraper l’ensemble.

Un examen clinique minutieux permettra de définir le type d’intervention le plus approprié à votre cas (choix de l’incision, opportunité ou non d’une lipoaspiration associée). Une information précise du déroulement de l’intervention, des suites et du résultat prévisible sera faite lors de la première consultation. Notamment l’emplacement de la cicatrice résiduelle vous sera bien exposé.

Les autres interventions esthétiques de la silhouette

Dernière mise à jour : 18/01/2015

Lifting des bras à Montreux

Le lifting des bras est une intervention liée à la chirurgie esthétique de la silhouette.

Avec le temps ou à la suite d’un amaigrissement important, la peau de l’intérieur des bras et des cuisses présente un relâchement plus ou moins disgracieux. Dans les cas débutants, avec une peau élastique, on peut pratiquer une simple liposuccion en espérant que la rétraction postopératoire contribuera à la beauté des résultats. Dans le cas de relâchement important, un lifting, avec résection de la peau en excès, devient nécessaire.

La peau de la face interne de bras et/ou des cuisses est très « sollicitée » dans les mouvements et les amaigrissements à répétition, ce qui explique que le nombre de ptoses cutanées (non justiciables d’une aspiration isolée) est plus grand que les hypertrophies graisseuses simples. Lorsqu’il existe un relâchement de la peau à ce niveau, une lipoaspiration isolée ne peut suffire, et seule une remise en tension cutanée est susceptible de corriger le défaut : c’est le lifting brachial ou lifting de la face interne de bras. L’intervention a alors pour but de réaliser l’ablation de l’excédent de peau, de réduire l’infiltration graisseuse sous-jacente et de redraper l’ensemble.

Un examen clinique minutieux permettra de définir le type d’intervention le plus approprié à votre cas (choix de l’incision, opportunité ou non d’une lipoaspiration associée). Une information précise du déroulement de l’intervention, des suites et du résultat prévisible sera faite lors de la première consultation. Notamment l’emplacement de la cicatrice résiduelle vous sera bien exposé.

Les autres interventions esthétiques de la silhouette

Dernière mise à jour : 18/01/2015